Action culturelle - Égalité

Les États généraux de l’égalité en littérature jeunesse

Le 26 juin 2020

La Charte organise les États généraux de l’égalité en littérature jeunesse pour dresser un bilan et se donner les moyens d’agir.

Véritable journée d’études, ces États généraux inviteront chaque acteur·rice du secteur à la réflexion, mais surtout à l’action.
L’idée : réfléchir ensemble et questionner la façon dont chacun et chacune envisage les évolutions possibles dans sa pratique professionnelle. Débattre ensemble des pistes d’évolution possibles et des moyens concrets pour agir.
Ces États généraux ont vocation à constituer un « premier acte », qui répond à une demande d’impulsion généralisée dans le secteur du livre. L’initiative ainsi partagée pourra donner lieu à un pacte d’engagement sur l’égalité, pour lequel les acteurs de la chaîne du livre s’engageront.

L’importance de l’enjeu appelle une mobilisation générale : le 5 octobre, nous comptons sur vous toutes et tous !

Le programme du 5 octobre : fédérer et agir

Pour répondre en partie à son Plan d’action Égalité, la Charte propose un programme qui tient à la fois de l’état des lieux et de l’action.

8h30 – Accueil café

9h00 – Discours d’ouverture

9h20 – La littérature jeunesse, porte d’entrée sur la construction inégalitaire systémique des enfants ?
Par Doriane Montmasson (maîtresse de conférences en sociologie de l’éducation à l’INSPE).

En véhiculant plus ou moins consciemment des stéréotypes de genre dans ses récits et ses représentations, la littérature jeunesse tendrait-elle à entretenir la vision genrée de la place des hommes et des femmes dans la société ? Une étude sur la réception des stéréotypes par les enfants propose des premières pistes de réponses.

10h00 – Restitution de l’étude filière littérature jeunesse du CNL

Compte-rendu chiffré et concret de l’étude sur les inégalités dans le milieu de la littérature jeunesse (sous réserve).

10h30 – La considération des autrices est-elle la seule clé de l’égalité en littérature jeunesse ? 
Table ronde avec Roxane Edouard (agente littéraire), Martin Page (auteur, éditeur), Coline Pierré (autrice, éditrice), Hélène Rajcak (autrice-illustratrice). Modératrice : Hélène Vignal

Au cœur d’une profession majoritairement féminine, on constate des déséquilibres entre les femmes et les hommes sur les questions de traitement, de rémunération, et même de visibilité des œuvres. Quels sont les moyens d’action des professionnel∙le∙s de la création pour faire bouger les lignes ? Des autrices et des auteurs viennent témoigner de leur expérience et de leurs initiatives.

14h00 – Deux outils concrets en faveur de l’égalité pour les professionnel·le·s du livre
Par Anne Van Hyfte Morel (comédienne, metteuse en scène et directrice artistique de la compagnie Sans titre) et Isabelle Gueguen (co-dirigeante de la société Perfegal).

Quels sont les outils – utilisables à tous les stades de la chaîne du livre, de la création à la diffusion – qui pourraient aider à s’acheminer concrètement vers l’égalité ? Anne Morel Van Hyfte présentera les ateliers d’autodéfense verbale et Isabelle Gueguen décrira la méthode de la budgétisation sensible au genre.

*15h00 – Réactions et propositions des partenaires

Témoignages croisés entre les grands partenaires de La Charte sur leurs actions menées ou à mener, en faveur de l’égalité en littérature jeunesse : récits de la mise en place, des succès, des échecs, des bonnes surprises, des difficultés et de leurs effets.

16h00 – Discours de clôture

Par Jo Witek, autrice, grand témoin de la journée.

16h30 – Fin des États généraux

   Le programme en téléchargement

Informations pratiques

La journée se tient à la Bibliothèque publique d’information de Paris BPI du Centre Georges Pompidou, 19 rue Beaubourg, Paris 4e.
Salle : le cinéma 1, de 8h30 à16h30, lundi 5 octobre 2020
Une retransmission en direct est prévue.

Ce projet est réalisé avec le soutient de nos partenaires.

           

 

 

< Retour à Nos actus